jo et clo à Mayotte

mutation professionnelle à Mayotte. Préparation au départ, et notre prochaine vie dans l'île au lagon

25 mai, 2009

Balade dans le village de M’Zouasia

Classé dans : blog de voyage,Mayotte — pendruc @ 8:39

Grand Week-end de l’ascension, sans essence pour cause de grève. Exclusivité TOTAL, qui  a pris toute l’île à la gorge, pendant une semaine. D’après la radio, c’est fini ce matin mais inutile d’aller espérer avoir quelque chose, il doit y avoir une queue monstrueuse à la station. Bref, nous avons fait un petit tour dans le village samedi et assisté à un match de foot, un de volley pour les hommes, répétition de débah et de m’biwi pour les femmes. Les gosses, eux s’occupent tout seuls et galopent dans les rues en criant très fort.

Le débah : réunion religieuse pour les femmes (comme le mlidi pour les hommes). Elles dansent en chantant des sourates du coran. Le m’biwi : chants et danses accompagnées de petits bouts de bambou fendus qu’elles frappent l’un contre l’autre en rythme. C’est d’ailleurs çà qui nous accueille en arrivant à Mayotte à la sortie d’avion.

069rmbiwislaroport.jpg

quelques vues du village :

003rnotrequartiermzouazia.jpg

notre quartier.

002rvaisselleetconstruction.jpg

Avant d’aller à l’école, les filles font la vaisselle. La maison (en violet) est habitée mais l’eau est dehors au tuyau. La nouvelle maison est en construction. On n’a pas encore réussi à compter combien il y avait d’habitants !

005rquartierfleurimzouazia.jpg

un quartier un peu fleuri : c’est plutôt rare.

008rcoucherdesoleilsurmzouazia.jpg

Tous les soirs, nous avons droit au spectacle, de notre varangue. Et chaque soir est différent. Magique.

Les rues et les habitants de M’zouasia sont accueillants, souriants. Malheureusement le muezzin nous gâche la vie tous les matins.

2 réponses à “Balade dans le village de M’Zouasia”

  1. pendruc dit :

    J’ai effacé un commentaire plutôt malveillant à mon encontre. Effectivement nous avons déménagé et quitté l’adorable Mahoraise qui nous louait sa maison et ainsi doublait son salaire, pour aller enrichir une société immobilière comme beaucoup de wazungus … Le calme et la tranquillité sont des droits en France !

  2. Djéche Maou dit :

    jéjé wa maoré

Laisser un commentaire

 

Merzouga Desert Hotel |
bora bora |
la francesa de MTY |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Stop by in San Francisco
| Big trip to Australia
| Petit tour à New York